LES PASSANTES

Pendant plus d’un an, Alexandre Morelli a photographié des femmes dans Paris. Il a saisi leur démarche, leur silhouette en se souvenant de la phrase de Truffaut : « Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens lui donnant son équilibre et son harmonie ».

Sans voyeurisme et avec application, il a su capter l’énergie de ces parisiennes. Ici le mouvement agit sur la composition. La robe noire resserre le cadre, les escarpins dessinent des lignes de fuite. L’espace d’un instant, ces jambes « compas » dessinent le trajet de ces inconnues, tout en gardant le mystère de leur destination.